Je ne m’attendais pas du tout à cela lorsque j’ai plongé le nez dans ce livre. N’ayant que peu écouté ce que les gens disaient du livre, je me suis laissée surprendre.

C’était mon premier livre de Lauren Weisberger et je m’attendais à un roman très féminin, un peu déjanté mais pas spécialement à parler de l’univers de la mode, dans lequel de plus, j’avais travaillé.

On parle ici d’Andréa Sachs, actuellement en recherche d’emploi, contactée par une maison d’édition renommée qui édite le fameux magazine Runway. Ce magazine est dirigé par Miranda Priestly, terreur de la mode à la recherche d’une deuxième assistante.

Dès ses débuts, Andréa se rend compte qu’elle est un peu loin de l’univers de ses collègues, autant en terme de mentalité que de style.

Sa collègue Emily ainsi que sa patronne ne manqueront pas de le lui faire savoir. Andréa ne se décourage pas et fait preuve d’initiatives et de dynamisme, et son comportement plaira finalement à l’affreuse Miranda qui souhaitera l’embaucher.